Expositions
Recherche
 
Fermer
Visites

 707361 visiteurs

 5 visiteurs en ligne

Galeries - Peinture : Hélène Laugier
Hélène Laugier(21 photos)

« Hélène Laugier, ou une vision poétique du monde »

Aller à la rencontre de l’univers pictural d’Hélène Laugier c’est avant tout s’abandonner à l’élan du cœur… La peinture de cette artiste étant toute de spontanéité, pour bien y pénétrer, il faut se risquer à un regard sans a priori, laisser l’œuvre s’imposer d’elle-même à soi et la ressentir plutôt que l’interpréter et tenter de la comprendre.

Ainsi se doit d’être abordée la peinture d’Hélène Laugier, artiste autodidacte, qui peint depuis plus d’une vingtaine d’années, en premier lieu pour illustrer sa poésie puis pour exprimer une autre part de son imaginaire et peut-être aussi pour mieux transfigurer encore cette passion qui l’anime et la pousse à créer, le cœur tant au bout du pinceau qu’au bout de la plume.

Hélène Laugier est née en juillet 1941 à Rouen et si elle débute dans le domaine des arts par l’écriture poétique, très vite elle s’essaye à l’acte pictural… mêlant avec indéniable talent peinture à l’huile et laque, qu’elle remplacera par la suite pour raisons de santé, par l’acrylique et l’aquarelle. Elle peint des fonds sous-marins mais aussi des paysages et s’invente son propre style au fil des ans et des tableaux…

Mais Hélène Laugier est une créatrice qui n’hésite pas à apprivoiser supports et matériaux divers (émaux, photographie…). Depuis 2006, elle s’adonne à un travail minutieux d’incrustations de plantes sur argile rouge, sous forme de plaques…

Exposant régulièrement dans de multiples Salons mais aussi à titre personnel, ayant remporté de nombreux prix, Hélène Laugier est reconnue tant par ses pairs que par le public amateur d’art.

Souvenons-nous pour ceux qui dans les années 80 ont eu l’honneur et le plaisir de fréquenter la galerie Artère à Maisons-Laffitte de la qualité et de l’originalité des artistes exposés en ces murs… grâce à la galeriste inspirée Modesta Allenet, présidente également de l’UFPS.

Notons que s’il y a quête artistique chez Hélène Laugier, c’est dans son désir d’authenticité et dans sa volonté à vivre pleinement sa passion… Chez elle, c’est le cœur donc la vie qui s’exprime… par le biais du verbe comme par celui de l’image. Nous pourrions aller jusqu’à dire que c’est son unique credo…

Observons quelques unes de ses œuvres, qu’il s’agisse d’une série extraite de ses « Sous-Marines » ou de la « Rétrospective » consacrée à Giverny, nous nous trouvons face à un agencement des couleurs ô combien travaillé, un trait maîtrisé, une science quasi innée du relief… Hélène Laugier possède le don d’une peinture « sensible », elle sait traduire le mouvement mais aussi l’incidence de la lumière sur le fond, la forme… elle sait ce que nuances, évanescences ont d’essentiel en peinture…

Parfois à mi-chemin entre figuratif et abstrait, les tableaux d’Hélène Laugier se révèlent pur enchantement pour le regard…

Il y a une évidente dimension élémentale dans l’œuvre d’Hélène Laugier, qui nous rappelle à la terre-mère, à une nature nourricière mais aussi tumultueuse…

Vibrante, lumineuse, mais aussi souterraine, « sous-marine », c’est une peinture qui a lien à l’anima, à la Vie dans ce qu’elle a de plus primal, offrant au regardant les paysages intérieurs d’une humanité quintessente…

Subjective, intimiste et universelle tout à la fois, l’œuvre d’Hélène Laugier si elle est belle, s’avoue émouvante et subtile pour qui l’approche d’un point de vue réflexionnel. Mirage et réalité s’imbriquent ici pour une saisissante vision poétique du monde…

                                                                                    Nathalie Lescop-Boeswillwald

                                                                                   Présidente fondatrice des « Amis de Thalie »

                                                                                    Docteur en Histoire de l’Art, critique, poète.